Le Bordel de Prune

Ma passion pour la mode version rock n'roll, pour les inspirations vintages, mes coup de coeurs faussement rétro, sur le do it yourself pour améliorer nos tenues, mes gribouillis et dessins de petites modeuses...

16-12-09

Plus tard, je serais une oiran

Personnellement j'ai toujours était fascinée par la culture japonaise. Pourtant et comme beaucoup, j'ai souvent fais l'amalgame entre Oiran et Geisha. Contrairement à beaucoup de croyances, la geisha n'est pas une prostitué, elle dédie sa vie, non pas au sexe, mais aux arts traditionnels japonais.
Elle est une dame de compagnie, le mot "geisha" peut se traduire par « personne d’arts » ou « femme qui excelle dans le métier de l'art ».

A l'inverse, les Oirans (花魁, premières fleurs), souvent confondus avec les geishas, étaient des courtisanes, des prostitués (遊女, yûjo), de haut-rang au Japon, célèbres en particulier au cours de l'ère Edo (ancien nom de Tōkyō). Ce sont les principaux personnages du monde des fleurs et des saules (花柳界, Karyûkai)

MISS_MACARON1

Dessin d'une oiran (2006)
Oui promis, j'essairait de poster des dessins plus actuels,
mais j'adore celui-ci même si il date d'y a 3 ans.

Brefs celles qu'ont surnomme banalement "geishas" sont en fait des "oirans". Elles sont vêtus de riches tissus très voyants, et portent une coiffure ornée de nombreuses grandes épingles à cheveux généralement  orangées.
A part ma passion d'origine, pourquoi je vous parle des Oirans? Parce que je viens de tomber sur le film  Sakuran, et que c'était simplement superbe. Les actrices sont magnifique, les décors sont méticuleux, les ambiances lourdes de beautés et de sous-entendus Et les costumes/coiffures? A faire pâlir de jalousie toutes les amoureuses nippones! Pour être honnête, j'ai trouvé l'histoire moyenne, elle est inspiré d'un manga créé par Moyoco Anno, l'histoire est un peu facile, dominé par de grands élans amoureux, mais qui sont sublimés par l'harmonie japonaise. Bref, je vous recommande pas ce film pour son originalité, mais la beauté des décors, des costumes et de l'actrice principale Anna Tsuchiya.


sakuran


Cette dernière frise en permanence entre vulgarité et originalité. Le personnage de Kiyoha (bien qu'elle porte différents noms au cours de son apprentissage) jongle entre sexualité, vulgarité et amour japonais. Si l'histoire est relativement légère, le personnage de Kiyoha mérite qu'on s'y arrête un instant. Le personnage ou l'actrice? Les deux se mélangent, la performance d'Anna TsuchiyaTsuchiya permet au film de prendre vie. Avec ses minis-sourcils de pouffiasse marseillaise et son regard coco-chanel, Anna Tsuchiya s'impose comme la révélation de ce film. Elle a de la gueule et du caractère, et le film en est imprégné.
Cela fait longtemps que je n'avait put admiré un personnage féminin de cette trempe.
Anna Tsuchiya est aussi connu pour avoir interprété les chansons de l'héroïne du célébre manga Nana (Black Stones) sortit en version animé.

sakuran_1

sakuran01

sakuran1

Posté par Melo Prune à 04:32 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

    Le dessin est magnifique !

    Posté par Stéphanie, 16-12-09 à 08:50
  • Les photos sont très belles !

    Posté par Chloé, 17-12-09 à 17:02
  • Stéphanie >> merci beaucoup pour ton com', ça me fait trés plaisir si mon petit dessin te paît!

    Chloé >> Bien d'accord avec toi, le film tout entier est splendide.

    Posté par Prune, 27-12-09 à 23:33

Poster un commentaire